Coucou me « revoilou » !

Après cette petite pose médiatique, car appelée selon la formule consacrée  à d autres fonctions , me revoilou….

Pour ceux qui se sont aperçus que je n’étais plus là et pour tous les autres aussi, je viens ici porter le récit des mes dernières semaines de dur labeur au service de l’Etat (enfin il s’en est fallu de peu …:))) )

Amour Gloire et Beauté pour les uns, Crime et Châtiment pour les autres . Donc .. Lire la suite Coucou me « revoilou » !

Les filles à 7 du Stpr à l’honneur !

Ce week-end les séniors du STPR disputaient le championnat de France rugby à VII Seven. Ce tournoi de brassage se déroulait à Lesparre-Médoc. Nos tarbaises y ont fait bonne figure et se sont qualifiées pour le tournoi final national qui sera à Albi les 17 et 18 juin.

11 joueuses qui ont joué le tournoi : Manon Dabat, Manon Rojo, Sandra Kaddour, Corine Bert, Claire Sanchez, Marine Saint-Macary, Ambre Arnaud, Sophie Serres, Maïa Lopez, Elise Desperts et Alizée Schoettel. Ce tournoi Seven regroupait les équipes de Top 8 et d’élite 2. Le niveau était assez relevé et nos tarbaises y ont fait bonne figure, sous une chaleur étouffante.

Résultats :

1er jour phase de poule : Victoire par forfait, Victoire contre Montauban 20-5, Défaite contre Montpellier 41-0, donc qualification parmi les 8 meilleures équipes pour la Cup. 2è jour : Défaite contre Bayonne 19-0 en ¼ de la Cup, Défaite contre Lons 26-17 en match de classement et belle victoire contre Limoges 17-12 pour la 7ème place.

Au classement final les tarbaises finissent 7ème donc elles seront qualifiées pour le championnat final Elite à Albi les 17 et 18 juin (Nous vous en reparlerons dans une prochaine édition). Les joueuses vont continuer à s’entraîner les mercredis et vendredi pour bien préparer ce tournoi final. Ensuite ce sera la fin de saison.

Le rugby féminin se développe à grande vitesse. L’encadrement prépare l’avenir de la section féminine. Si le Top 16 est validé par la FFR dès la saison prochaine, la section féminine va devoir encore plus se structurer, s’étoffer, se renforcer que ce soit au niveau des joueuses, qu’au niveau de l’encadrement. Des nouvelles joueuses sont intéressées par le projet sportif proposé. Le challenge sera super intéressant. 2 équipes séniors à XV seront engagées en compétition ainsi qu’une équipe de cadettes à XV. Toute joueuse intéressée peut se présenter pour rencontrer l’encadrement pendant les entraînements le mercredi et vendredi à partir de 19h au stade derrière le parc des expositions, ou bien prendre contact avec le secrétariat du club. Une réunion d’information se tiendra prochainement, dès que l’encadrement aura plus de précisions de la part de la FFR. Nous vous en informerons.

Les troubladours à Laubadère

La compagnie des Troubladours à Laubadère

Le dimanche 14 mai après-midi, pour ceux qui souhaitaient passer l’après-midi à l’ombre, il y avait de l’animation à Laubadère. En effet, « La compagnie des Troubladours » avait investi «La maison de quartier», lieu qu’elle connait très bien puisqu’elle y répète régulièrement, pour la deuxième représentation de son spectacle «Dans l’@ir du temps». C’est une création entièrement originale des six membres de la troupe, cette œuvre est basée sur la communication et les nouvelles technologies au sein d’une famille composée d’un couple, de deux enfants et d’un grand-père soixante-huitard… Ce vendredi soir, jour où toute la famille a pour habitude de se retrouver, s’annonce tranquille, c’est devenu une tradition… En effet, les nouvelles techniques de communications ont remplacé les paroles et les non-dits sont fréquents. Pourtant, cette fois ci, quelque chose de différent plane dans l’air… Bouleversé par une cascade d’annonces et d’imprévus, cette soirée va prendre une tournure plus comique que dramatique, ce qui n’est pas pour déplaire au public. Pour terminer cette après-midi ensoleillée, les comédiens ont pu remercier les spectateurs présents autour d’un verre et de quelques gâteaux. Prochaine représentation, le lundi 19 juin à 20h30 à l’occasion de «Pari passion» la semaine du théâtre amateur au Pari.

Les filles du Stpr en top 16 ?

Avec la nomination de Bernard Laporte à la tête de la FFR, un vent de changement risque bien de souffler sur le rugby féminin dès la reprise de la saison 2017. Les instances dirigeantes du rugby veulent réformer le championnat amateur et notamment le championnat de rugby féminin. Les deux mesures phares sont l’instauration d’une équipe féminine dans chaque club professionnel et surtout la réorganisation des poules élite et Armelle Auclair. L’objectif de la nouvelle direction de la FFR est de rendre plus attractif le rugby féminin, tout en faisant progresser les joueuses.

Ci-dessous, l’engagement n°31 du programme qui porte sur le développement du rugby féminin :

« Réformer les compétitions d’Elite et de Fédérale pour la saison 2017-2018. Il est une évidence d’affirmer que le niveau des compétitions féminines actuelles n’est pas satisfaisant et susceptible de passionner les joueuses engagées.

Mise en œuvre : Afin que les équipes jouent plus et mieux, il sera proposé à l’issue des Assises et en fonction de ses conclusions, de regrouper l’Elite 1 et 2, en 2 poules de 8 avec Play Off. Afin d’assurer la sécurité des joueuses, nous proposerons d’éclater la division Fédérale actuelle en une division de XV et une division « 7 Développement ». Enjeux et objectifs : Proposer aux licenciées des compétitions stimulantes, susceptibles de faire progresser les techniques individuelles et collectives jusqu’au très haut niveau. Renforcer considérablement la médiatisation du championnat d’Elite féminine ».

La FFR a réunis à Marcoussis le 8 avril, les présidents et entraîneurs de clubs qui ont participé à une table ronde au sujet de la refonte du rugby féminin. Les dirigeants ont pu discuter entre autres de sujets importants notamment les compétitions et les règlements. Elite à 16 clubs, Top 12, Top 10? Les questions n’ont pas manqué et les réponses viendront plus tard. Globalement, il ressort de ces échanges que côté FFR, la tendance est à l’instauration d’un Top 16. L’objectif étant de proposer plus de matchs aux joueuses de l’élite. Les clubs de TOP 8 ne seraient pas forcément d’accord, ils préfèreraient au pire un passage à un Top 10. Les clubs de seconde division (Armelle Auclair) et Fédérale pousseraient pour un projet d’une élite à 12 ou 16 clubs avec une refonte également des divisions inférieures.

Finalement, la FFR a décidé d’envoyer un questionnaire à tous les présidents de clubs afin que chacun puisse exprimer ses volontés. Après consultation des réponses, c’est la majorité qui l’emportera. La décision finale sera dévoilée lors d’assises de la FFR au mois de juin. Un peu tard certainement pour les éventuels promus qui n’auront guère de temps pour bien préparer la future saison. Si la formule Top 16 est adoptée avec 2 poules de 8 équipes avec Play Off et Play Down, tous les 1/4 finalistes de l’élite 2 Armelle Auclair accéderaient en élite. Donc l’équipe 1 du Stado TPR y serait promue. Affaire à suivre.

La réforme concernera également l’équipe 2. Elle pourrait suivre l’équipe1 dans un championnat identique. Concernant le championnat des cadettes, nous espérons que les instances auront la bonne idée de constituer un championnat plus passionnant avec des poules de 8 équipes et donc plusieurs qualifiées. Le championnat mis en place cette saison avec des poules de 5 équipes avec seulement une seule équipe qualifiée. C’était ridicule surtout que dans la poule du STPR, l’équipe qui se classait première était connue au départ avec le Stade Toulousain double champion de France. Comment peut-on former des joueuses si elles ne jouent jamais (seulement 8 matchs cette saison). A méditer.

Ce weekend les séniors du STPR vont disputer le championnat de France rugby à VII Seven. Le 1er tournoi de brassage se jouera à Lesparre-Médoc ce samedi 27 et dimanche 28 mai. Nous espérons que nos tarbaises y feront bonne figure afin de se qualifier pour le tournoi final qui sera à Albi en juin. L’encadrement retiendra 12 joueuses qui porteront les couleurs rouge et blanche.

FFR, BOURGES 2017 : LE CONGRES DU CHANGEMENT

crédit photo / Cathy Gautier pour POL

Dans un courrier envoyé à l’ensemble des 1900 clubs, Bernard Laporte a donné rendez-vous à tous les licenciés au Congrès annuel de la FFR, son premier en tant que président de la fédération, qui aura lieu à Bourges les 23 et 24 juin 2017. Un congrès du changement, innovant et porteur d’enjeux majeurs pour l’ensemble des acteurs du rugby. Lire la suite FFR, BOURGES 2017 : LE CONGRES DU CHANGEMENT