Compte-rendu de l’AG Extraordinaire du Stade Bagnérais

ROLAND BERTRANNE ET CHRISTIAN ABEILHÉ PRENNENT LES RENNES DU STADE BAGNÉRAIS

Christian Abeilhé, Roland Bertranne (Coprésidents)
Christian Abeilhé, Roland Bertranne (Coprésidents)

Le duo Bertranne – Abeilhé succède au duo Carrasco – Bengochea

En ouverture de cette assemblée générale extraordinaire provoquée dans l’urgence par Roland Bertranne, c’est Michel Carrasco, qui a pris la parole. Le Président démissionnaire a tenu a rappeler les raisons de son départ suite la mise en retrait de son ami et Coprésident Jean François Bengochea, et les démissions, lors de la dernière assemblée générale ordinaire, du secrétaire général Christian Abeilhé, et du directeur administratif Daniel Carrère. « Je ne me suis plus senti soutenu au sein du Bureau. J’ai préféré passer la main » devait-il déclarer avec beaucoup de gravité, mais aussi de dignité, devant une salle comble. C’est donc une page qui se tourne après cinq années passées à la tête du Club. Depuis 2010, le duo Carrasco – Bengochea ont su faire grandir le Stade Bagnérais, l’amenant progressivement, en fédérant et à force de travail, au plus haut niveau du rugby amateur français. Un quinquennat apprécié à sa juste valeur, avec la grande reconnaissance de tous. Au tour de Roland Bertranne, à l’initiative de cette réunion d’importance, de prendre la parole « En ma qualité de Vice président, j’ai pensé qu’il était de mon devoir de convoquer cette assemblée. D’abord, parce qu’il faut que le Stade Bagnérais refonctionne vite. Il y a urgence, parce qu’on attaque le championnat dans quelques semaines, et que l’équipe a besoin de travailler dans la sérénité avant d’aborder ce premier match contre Rodez à Bagnères ». La priorité de Roland Bertranne a été d’abord de reconstruire un groupe « pour que le Stade ait un pilote ». L’ancien centre international l’avoue, c’est lui qui a demandé à Christian Abeilhé de revenir sur sa décision de démissionner, et de prendre la présidence du Club. « Cela a été un peu plus compliqué, mais au bout de quelque temps, il m’a dit d’accord, mais avec toi. J’ai accepté, même si je sais que le plus dur reste à faire. Et Dieu sait si ça va être dur ». Roland Bertranne a aussi annoncé le retour de Daniel Carrère, qui a encore besoin de se reposer après une délicate opération. C’est donc une nouvelle présidence à deux que va connaître le Stade Bagnérais. Roland Bertranne en charge du sportif et Christian Abeilhé, de l’administratif, voilà comment les choses vont s’articuler autour des 34 membres qui vont composer le nouveau Comité Directeur, élu à l’unanimité et une abstention. « Le but de cette assemblée était avant tout d’élire le comité directeur, avant de se mettre immédiatement au travail avec le nouveau bureau » soulignait Christian Abeilhé. Les deux nouveaux Coprésidents ont pris le temps, dans un délai très court, de réfléchir à une nouvelle organisation générale du Club, qui va être très rapidement mis en place. « Afin de décentraliser au maximum les décisions, nous allons mettre en place des postes de Vice présidents qui auront en charge le fonctionnement de grands secteurs. Les présidents, les Vice président, le secrétaire et le trésorier constitueront le Bureau du Stade Bagnérais. On se verra très souvent, quasiment tous les lundis, pour débriefer ensemble ». Certains secteurs auront une grande importance. Le sportif bien sûr, le secteur mécénat-sponsoring-recherche d’emploi. A la tête de ce secteur, le Vice président sera Marc Degrave. Le secteur administration générale-relations avec le groupe Senior, sera confié à Daniel Carrère, lui aussi Vice président. Patrice Padroni sera le Vice président en charge du secteur de l’École de Rugby. « Un secteur essentiel pour l’avenir du Club » précisait Christian Abeilhé. La mise en place de cette nouvelle organisation se fera lors de la prochaine réunion du comité directeur, le lundi 24 août, à 20h30, au stade Marcel Cazenave.


Des finances mal en point.

Les grandes orientations pour la saison à venir, souhaitées par les Coprésidents seront étudiées. Deux objectifs prioritaires vont guider toute l’action des dirigeants. Bien entendu, le projet sportif qui est de rester en fédérale 1, le second objectif étant de rechercher des solutions afin d’assainir la situation financière du Club « Après une saison 2013/2014 qui a creusé un gros déficit, un nouveau déficit, certes moins important, semble se présenter pour la saison passée. Ces deux déficits cumulés ont effacé largement les réserves financières du Stade. La mise en route de cette saison va être particulièrement compliquée » déclarait le Coprésident Abeilhé. « Des dettes à rembourser, une absence de réserves, et donc, une absence de trésorerie ». Tous les chiffres ne sont pas encore connus, même si Les Coprésidents ont une petite idée de ceux-ci. Le SB doit, légalement, déclarer le bilan financier auprès de la FFR le 15 septembre. « Pour l’instant, nous ne voulons pas avec Roland (Ndlr: Roland Bertranne), communiquer des chiffres dont nous ne sommes pas totalement sûrs ». Une assemblée générale financières se tiendra début octobre, qui examinera le bilan de la situation des saisons écoulées, la situation du Club et le prévisionnel de la saison en cours. Christian Abeilhé a lancé un appel que l’on peut qualifier de solennel « Vous comprendrez que dans ce contexte, nous avons besoin de la participation et de l’implication sans faille de tous. La recherche de l’équilibre et de la mise à niveau de notre trésorerie va être le moteur de notre action de cette saison. Cela passera par une rationalisation maximale de notre fonctionnement. Nous avons déjà commencé la saison dernière ». Afin de gérer les finances au jour le jour, la saisie de comptabilité va être réintégrée au siège du Club, et non plus par le cabinet comptable qui ne donnait les résultats qu’en fin de saison. Aujourd’hui, le Stade Bagnérais est à la recherche de nouveaux Partenaires, quelle que soit la hauteur de leur engagement, et sait aussi qu’il peut compter sur l’appui sans faille de la Ville de Bagnères, représentée sur la scène par son Maire, Jean Bernard Sempastous, et deux des ses adjointes, Nicole Darrieutort et Karen Baqué-Haunold. Une autre adjoint, Claude Cazabat, étant aussi dans la salle. « Nous allons avoir besoin de l’implication de tous. Dirigeants, staffs, joueurs, bénévoles, supporters, et plus largement, de tous ceux qui aiment le Stade Bagnérais. Évoluer en fédérale 1 rejaillit sur toute la ville, et sur toute une région. Nous sommes le seul club amateur du département à ce niveau, le deuxième club en Armagnac-Bigorre derrière Auch, et le quatorzième club amateur français, sur 1800 clubs. Notre place est en fédérale 1 » soulignait le Coprésident Abeilhé. « Ceci passera par une engagement total de chacun, comme le font les joueurs chaque dimanche sur le terrain ». A ce sujet, Christian Abeilhé et Roland Bertranne ont tenu à « saluer le comportement du staff, des joueurs, qui, durant cette période particulière que nous venons de vivre, ont su rester, malgré leurs interrogations, concentrés sur le sportif ». Le Stade Bagnérais vit un tournant dans sa belle aventure en fédérale 1. Maintenant, il faut que la famille bagnéraise se regroupe et se tourne résolument vers l’avenir. C’est Marc Dantin qui devait ensuite prendre la parole pour le bilan sportif que tout le monde connaît. Le coach Stadiste a rappelé qu’au SB il y avait 95 seniors en comptant les Belascain « Ces trois équipes doivent porter haut les couleurs,et on doit se mettre à l’image de l’école de rugby, qui est une école phare du département. On doit donner à ces gamins l’envie de venir avec les parent voir les matchs le dimanche. Qu’ils aient envie de venir voir les grands du Stade parce qu’ils veulent être comme eux plus tard. En tous cas, j’espère qu’on fera une belle saison tous ensemble ». le mot de la fin est revenu ua Maire de Bagnères, Jean Bernard Sempastous qui, une fois de plus a affirmé sont soutien, ainsi que celui de la municipalité, au Stade Bagnérais « Je constate avec plaisir, même si la période du 15 août n’est pas très propice aux remaniements à la tête d’un club de l’importance du Stade Bagnérais, que les deux Coprésidents ont œuvré avec beaucoup d’efficacité et de rapidité. Je les en remercie. Je profite de l’occasion pour féliciter l’ensemble des équipes du Club, pour les brillants résultats obtenus cette saison. Je salue les dirigeants, et particulièrement Michel Carrasco et Jean François Bengochea, qui ont œuvré pour qu’il es soit ainsi. je souhaite que le Club retrouve toute la sérénité nécessaire. Le rugby est un sport de passion, et à travers l’image du Club, c’est l’image de la Ville qui est représentée. Le grand nombre de bénévoles, le public nombreux, notre groupe Senior, les équipes jeunes, et l’école de rugby, sont enviés par beaucoup de clubs et par beaucoup de villes pas si éloignées que cela. Dès ce soir, je fais donc confiance en l’engagement de Roland Bertranne qui a toujours su répondre présent au niveau du Club, ainsi qu’au dévouement et au travail de Christian Abeilhé. Pour terminer, vous savez que vous pouvez compter sur mon soutien le plus total, ainsi que celui de mon équipe, pour réussir dans cette mission dont dépendra l’avenir du Club en fédérale 1 ». Maintenant, tous au travail… et place au sport.
Daniel Labat
Publicités